Locus

L'ambiance d'un environnement engendre, consciemment ou non, des postures de jeu chez le musicien.

 

Les lieux, de par leurs caractéristiques, leurs usages, leur histoire, invitent à des situations scéniques.

On peut y jouer ceci ou cela. Comme ceci ou bien comme cela. Peut-être pas. Peut-être que celui-ci, de lieu, est trop réverbérant pour cette matière sonore, peut-être a-t-il trop de caractère(s) pour telle ou telle(s) prosodie(s). Peut-être juste que, ton "lieu", c'est imaginaire.

L'instant de l'improvisation est fragile, éphémère. Improviser dans un espace, pour un espace, c'est confronter ses habitudes, ses réflexes, sa culture musicale, mettre son paysage intérieur en dialogue avec un tiers.

Il s'agit, pour nous, de jouer avec l'intimité de cette relation, d’explorer un fil ténu, de se mettre en scène intérieurement, de s'y bruiter.

Il est ici question d'accepter, de capter son intuition. 

Jamais de partitions dures. Jamais de prédilection. Pourtant une couleur.

Nous expérimentons avec batterie, percussions, guitare, scie musicale, objets détournés, saxophone... et quelques machines écoutantes au gré des inattendus.

MeÏr Cohen, Chim Nwabueze, Silence,

le trio LOCUS a pour objectif d'éprouver les lieux par l'improvisation libre.

Silence : Saxophones, FX, machines

Chim : Scie musicale, guitare, FX

MeÏr : Batterie, percussions

Contact :

tel : 06 45 39 62 23

@ : route.arts@gmail.com

Photograhies

Musique

Vidéos

Ciné Concert

L'Homme d'Aran (Robert Flaherty, 1934, extrait / Musique improvisée simultanément à la projection du film)

Dossier communication